Le pilotage d’expériences innovatrices pour le renforcement de la gestion communale participative

2 février 2015

Au Maroc, l’approche des projets pilotes a donné l’occasion de tester une nouvelle forme de gestion du développement urbain. Réunissant quelques communes membres des réseaux thématiques et associations locales, ces deux acteurs ont collaboré durant l’année 2014 pour conduire et mettre en œuvre des activités pouvant renforcer les aspects techniques du développement urbain en intégrant une gouvernance locale participative.

Bild

Cette collaboration conjointe a amélioré la perception réciproque entre ces deux acteurs et a renforcé leurs liens de confiance et leur volonté de coopérer durablement. En effet, les responsables communaux affirment considérer désormais les associations locales comme des partenaires sérieux qui, grâce à leur proximité des citoyens et leur expertise élargie, ont un grand rôle à jouer dans la mobilisation citoyenne et le développement local. Par ailleurs, des avancées considérables ont été observées au sein des communes partenaires qui cherchent à placer la population en amont et au cœur de toute action communale afin de mieux répondre à ses besoins et attentes d’une part, et d’autre part pour que cette dernière puisse s’approprier l’espace public et contribue ainsi au développement de sa ville.

Ce changement de perception et cette nouvelle volonté pour une gestion locale plus participative s’est confirmé lors des rencontres réunissant les différent-e-s participant-e-s, et notamment les événements de clôture des projets pilotes dont les derniers organisés entre le mois de décembre 2014 et Janvier 2015 à Tiznit comme à Agadir.