Les réseaux thématiques du Maroc font leur bilan

18.09.2013

Bild

Après une année de partage et d’échange, 37 membres des réseaux thématiques du programme « Coopération des Villes et des Municipalités au Maghreb » (CoMun) représentant 20 villes marocaines se sont donnés rendez-vous à Rabat pour dresser le bilan du premier cycle d’activités. La réunion a visé à développer la réflexion autour des activités respectives de chaque réseau en atelier thématique, et de faire adhérer les villes à un processus participatif de planification du second cycle, dont le démarrage est prévu en janvier 2014.

Conclusions principales du Bilan

Durant les deux jours, les villes membres du REMAGDU (Réseau Marocain de Gestion des Déchets Urbains), du REMAM (Réseau Marocain des Anciennes Médinas), et du REMA-TP (Réseau Marocain Transport Public) ont échangé leurs appréciations et leurs recommandations pour l’avenir des réseaux. Grâce à la contribution des villes, chaque réseau a identifié et cerné les actions leviers. L’ensemble des membres a réitéré sa pleine adhésion aux principes du réseautage, et demandé l’intensification des rencontres ainsi que l’élargissement des réseaux à d’autres thèmes et à de nouvelles villes.

Bild

Le processus de formalisation

Pendant le premier cycle, le secrétariat a œuvré vers l’instauration de plateformes d’échange pour que les villes contribuent à la prise de décision et l’orientation des thèmes et besoins. Pour le deuxième cycle, les réseaux visent à implanter une structure formalisée. Des documents nécessaires au processus de formalisation et pérennisation des réseaux thématiques ont fait l’objet d’une présentation par l’expert juridique du Programme CoMun comportant un projet de convention de partenariat entre les communes membres et une charte éthique, documents qui devront être approuvés par la DGCL avant leur présentation aux Conseils communaux respectifs pour validation finale.

Bild

La planification participative des réseaux thématiques

Les 3 réseaux ont pu se rencontrer au complet une nouvelle fois et créer des liens de synergies entre les réseaux, nécessaires à la réalisation des projets de développement urbain. Les villes ont réitéré leur confiance au concept élaboré par le Programme CoMun et la pertinence de le renforcer dans le fonds et la forme pour mieux accompagner les acteurs du changement urbain au Maroc.